Le général Hosni Benslimane à Londres. Que fait Scotland Yard ?

Casablanca.- Le général de corps d’armée et commandant de la Gendarmerie royale, Hosni Benslimane, se trouve actuellement dans la capitale britannique pour assister aux Jeux olympiques de Londres. Et alors ?

Ben alors, si les opposants marocains qui résident à l’étranger savaient faire mieux les choses, il aurait dû être arrêté par Scotland Yard, la police anglaise.

C’est que depuis 2001, le nom du général Benslimane a une place de choix dans la liste des 44 personnes accusées de torture publiée par l’AMDH (Association marocaine des droits humains).

En 2006, le juge français Patrick Ramaël, chargé de l’affaire de la disparition du leader de la gauche marocaine Mehdi Ben Barka, a délivré une commission rogatoire pour l’entendre dans cette ténébreuse affaire.

Le 22 octobre 2007, le même juge a lancé des mandats d’arrêt internationaux dont l’un concernait le général Benslimane. Ces mandats ont été transmis à Interpol le 1er octobre 2009, mais, ô surprise!, 24 heures après, ces mandats ont été retirés d’Interpol par le parquet de Paris pour « insuffisance de renseignements ». 

A l’époque, le parquet de Paris était dirigé en sous-main par l’Elysée, le palais présidentiel occupé par Nicolas Sarkozy qui, comme par hasard, a reçu comme cadeau de consolation une belle villa à Marrakech quand il a été battu aux dernières élections présidentielles.

Mais depuis que « Pôv con » a quitté l’Elysée, ce dernier est occupé par un président « normal », le socialiste François Hollande. Un homme qui n’est pas aux ordres du Palais royal de Rabat. Ou du moins c’est ce qu’on croit.

Alors, que fait la police ? Pourquoi un homme accusé d’être un kidnappeur et un tortionnaire par un juge français ne peut pas être entendu par la justice française ? Rien ne dit que le général Benslimane soit coupable, mais pourquoi refuse-t-il d’être entendu par un juge ?

Quand on a n’a rien à cacher, on ne doit pas avoir peur de s’expliquer mon général !

Amine Bouderaâ

Partagez nos articles sur les réseaux !

URL courte: http://www.demainonline.com/?p=19978

Posté par le 31/07/2012. inséré dans Actualité, Sliders. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

19 Commentaires pour “Le général Hosni Benslimane à Londres. Que fait Scotland Yard ?”

  1. terzo incommodo

    l affaire de la villa donnee en cadeau a sarkozy est une rumeur sans fondement
    arretez de publier n importe quoi

    • settof

      terzo
      Puisque tu a l’air d’etre bien renseigné,dis-nous le nom du vendeur et le montant de la transaction

    • Bounouwala

      @ terzo incommodo

      Au cas ou il s’agit d’une rumeur comme tu le pretend, sache qu’au maroc le plus beaux pays du monde, pour prendre des initiatives douteuses, le systeme alaouite a toujours recour au rumeurs que le peuple doit avaler, afin que ce dernier soit prepare a l’avance d’une eventuelle decision. Chose courante au bled siba, en effet ca commence toujours par des rumeurs, et ca se termine par un fait accomplit que les marocains sont censes accepter qu’ils le veuillent ou non. Donc avant d’avaler n’importe quoi,essay de te comporter a l’instar de tes compatriotes.

    • Mounir Nebbal

      Hors sujet… Dégage!

  2. al moutanabbi

    nous nous souvenons tous du blocage au sol de lavion officiel du general piochet sur le sol de laeeroport de londre….qui a ete derriere le mandat d arret international lance contre le general pinochet? eh bien cetaient les victimes des annees de la dictature pinochiennene en chilie representees par le juge garzon,,,,sil nya reclamation de droits ,,il ny aura pas de jugements pour les recuperer et les destituer,,cest a dire si la famille ben barka ne profite pas de loccasion pour faire mouvoir laffaire le general benslimane tortionnaire presume passera son sejour a londre en paix,,,,,que se taisent les multiples voix gauchistes qui font le commerce politique au nom de la dramatique disparition de ce lider historique,,,,

  3. Bravo pour ce general un bon serviteur du trone et du Maroc ,il merite une bonne representation.

  4. MAGHRIBI

    AVEZ VOUS DEJA VU UN DETENTEUR DE PASSEPORT DIPLOMATIQUE ARRETE PAR INTERPOL ?????

  5. aziz

    tout simplement, l’interpole ne va pas arréter le policier qu’est a son service ! méme qu’il soit un criminel de premier degré !!!surtout s’il s’agit d’un policier prét a faire n’importe quoi et n’importe comment, pour servir, satisfaire, et faire plaisir a leurs maitres francais !!!

  6. Progressiste

    Le maroc s’emancipe.
    Il a maintenant les memes journaux poubelles qu’en Europe !

  7. Sam enerv

    Contrairement a sarko qui magouillait sans se cacher, le president normal est le roi de la dissimuation… Comme son maitre Mitterrand, dont le fils trafiquait en Afrque.

    Vous devriez le savoir !

  8. Républicain

    Un exécuteur des basses besognes du dictateur disparu, Benslimane a gardé son tablier de boucher, pour servir d’homme de mains et des coups fourrés au despote actuel. Haut gradé dans la hiérarchie de la torture, juste avant le roi, il est à l’abri de toute poursuite pénale au royaume de Sa Mochesté, tant qu’il servira obséquieusement son maître. Il ne le fait pas pour les yeux bouffis de son régent, mais bien parce que cette situation méprisable lui rapporte des richesses inespérées. Que serait Benslimane et ses semblables dans un Maroc démocratique ? Rien du tout, à moins de preuves de bonne moralité et de compétence. Mais dans la dictature alaouite, il a démontré son caractère carnivore, seule moralité exigée pour grimper l’échelle sociale.

    Président du ‘comité olympique’ au Maroc, il s’est déplacé à Londres pour voir s’il peut détourner quelques poignées de livres sterling, comme il est de sa nature, à lui et à ses semblables. Ce n’est pas la responsabilité qui l’appelle à rendre visite aux athlètes. Ces mêmes athlètes pourraient être dans une des prisons abjects du ‘royaume’ ou des milliers de jeunes sont torturés et violés systématiquement, pour que des types comme Benslimane, puissent avoir le champ libre de se pavaner dans leurs uniformes de bouchers, bariolés de quincaillerie sans valeur, de souffrances et de sang.

    Pourquoi n’a t-il pas été arrêté à son arrivée en Angleterre ? Il n’a quitté le Maroc qu’après le feu vert de son maître, et l’assurance de ne pas être appréhendé. Il a trop d’horribles choses à raconter, pour que le despote puisse se permettre de le lâcher dans la nature.

  9. Les Marocains à Londre ou ailleurs sont pour la majorité royalistes. Les rares cas qui manifestent leur indépendance d’esprit vivent isolés avec le même sentiment d’impuissance qu’ils avait quand ils étaient au Maroc. Aussi, quand un Sbire du Makhzen et qui plus est un criminel de la trempe de Benslimane, se pavane ainsi dans la capitale d’un pays démocratique, nos pauvres concitoyens, ignares et chauvins pour la plupart, étant un produit de la misère intellectuelle du système makhzanien, y voient au contraire un signe de prestige et une marque de bienveillance du Sultan de leur avoir envoyé un de ses plus proche collaborateur, comme si la visite du sbire leur était destinée.

  10. Citoyen

    Et l’autre « boite noire » du Makhzen alaouite, le général Hamidou Laânigri toujours hospitalisé ou en convalescence dans un coin bien gardé en France est-il concerné par ce mandat d’arrêt international ?

    D’après les rumeurs qui persistent à Rabat, dès que les informations et les renseignements hautement sensibles commençaient sérieusement à filtrer sur les attentats de Casablanca et de Madrid ainsi que sur l’assassinat de Hicham Mandari, les services des alaouites ont décidé d’éliminer ou de faire disparaitre cette « boite noire » dans un accident de voiture maquillé ! Mais apparemment, cette attentat raté n’a réussi qu’à casser « la boite de Pandore » !

  11. Citoyen

    Voici la Meilleure lecture critique du dernier discours du despote alaouite :

    KHITAB SAHIB DAJAJA = Le dernier discours du despote alaouite

    http://www.dailymotion.com/video/xsiw37_khitab-sahib-dajaja_news

    Meilleure critique littéraire que je n’ai jamais entendu depuis que je m’intéresse à littérature politicienne très redondante du Makhzen alaouite, écoutez :

    http://www.dailymotion.com/video/xsiw37_khitab-sahib-dajaja_news

  12. touzani

    hosni benslimane est parti en tant que président du comité olympique marocain ainsi que son doberman préféré kamal lahlou le remue merde des finances louches du bled!!de toutes les façons il n y a aucun risque que les bobbies de sa majeste Elisabeth le coincent,entre rois on en se mord pas!!
    d ailleurs c est un très bon client de la couronne anglaise puisque la concession de land rover et mini cooper lui appartient 50/50 avec la fille de Lamarani l ex pdg de l OCP la première mamelle du roi!!
    les marocains comptent sur l occident pour coincer un tyran !!il faut vraiment avoir l horizon limité a nez pour comprendre que seule la volonté popualaire peut faire bouger les choses,et non pas s attendre aux anciens colons de participer à l émancipation du peuple marocain.
    Souvenez vous qui a bombardé et massacré les rifains:des pilotes américains,des britaniques des espagnols et des français!!
    benslimane n est qu un maillon dde la chaine des faux Q qui ont baisé le Maroc.

  13. MJL

    On s’en fou de Ben Barka!!! Pensez à l’avenir, et laissez le Makhzen tranquille.
    Pour votre information, les Benslimane sont une grande et honorable famille marocaine qui ont oeuvré pour l’indépendance. C’est pas un journal qui va changer les choses!!!

  14. Citoyen

    Maroc – Ben Barka: un juge veut entendre le chef du comité olympique marocain

    02 Août 2012 – 16:12

    Le juge français chargé de l’enquête Ben Barka a alerté mardi les autorités britanniques de la possible présence à Londres d’Housni Benslimane, président du comité national olympique marocain (CNOM) qu’il souhaite interroger, a-t-on appris de sources proches du dossier.

    Le juge Patrick Ramaël avait délivré en 2007 un mandat d’arrêt international contre M. Benslimane et trois autres anciens militaires marocains, dans le cadre de son enquête sur la disparition en 1965 à Paris de l’opposant au roi Hassan II, Mehdi Ben Barka. En raison notamment de l’opposition du parquet et d’Interpol, ce mandat d’arrêt n’est plus exécutoire depuis 2009, a affirmé une source judiciaire à l’AFP.

    Selon une source proche de l’enquête, les autorités britanniques ont confirmé officieusement la présence de M. Benslimane à Londres où il aurait été accrédité pour les jeux Olympiques.

    M. Benslimane, 77 ans, est recherché depuis « au moins une dizaine d’années » par la justice française qui le soupçonne d’avoir pris part à la préparation de l’enlèvement de Mehdi Ben Barka à Paris en 1965, a précisé cette source.

    Il était alors capitaine dans l’armée marocaine. Il est devenu ensuite chef de la gendarmerie royale marocaine.

    Malgré l’avis contraire du parquet, un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui en 2007 par le juge Patrick Ramaël. Deux ans plus tard, le ministère de la Justice, suivant les demandes d’Interpol et du parquet, avait décidé de cesser la diffusion des mandats d’arrêt, le privant de tout effet, selon la source judiciaire.

    Le procureur de la République de l’époque, Jean-Claude Marin, avait estimé que les charges contre les quatre personnes n’étaient pas suffisamment détaillées dans le mandat d’arrêt.

    Fin mai 2009, alors que M. Benslimane séjournait en Espagne, le juge Ramaël avait déjà demandé aux autorités espagnoles de l’interpeller mais s’était heurté à une fin de non recevoir de Madrid.

    Figure du tiers-mondisme, Mehdi Ben Barka a disparu le 29 octobre 1965 à Paris lors d’une opération menée par les services marocains avec la complicité de policiers et de truands français. L’affaire n’a jamais été totalement élucidée. Le corps de Ben Barka n’a jamais été découvert.

    AFP

Les commentaires sont fermés

Connexion | Demain online Copyright 2014